Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Najat Vallaud Belkacem veut la disparition des écoles hors contrat !

20 Mai 2016 , Rédigé par Anne Coffinier - Fondation pour l'Ecole Publié dans #A l'école, #Vidéos

Najat Vallaud Belkacem veut la disparition des écoles hors contrat !

Voici un message de madame Anne Coffinier, Directeur Général de "La Fondation pour l'Ecole", sur son site internet, en date du 18 mai 2016 :

"Mme Najat Vallaud-Belkacem est passée à l'offensive contre la liberté scolaire.
Dans l’émission TV C’Politique de dimanche dernier, elle a dit très clairement qu'elle voulait rendre beaucoup plus difficile l'ouverture des écoles indépendantes. Et en ce moment même, son cabinet rédige le projet de loi.

Comment ne pas voir qu’elle souhaite mettre un coup d'arrêt au formidable essor des écoles indépendantes soutenues par notre Fondation, tandis qu'elle réserve un tout autre sort aux écoles musulmanes qu'elle s'est engagée à faire passer de toute urgence sous contrat d'association, comme le réclament les Frères musulmans de l'UOIF ?

En imposant un régime d'autorisation préalable pour les écoles indépendantes, l'Education nationale se donne tout simplement le moyen d'exercer un contrôle a priori sur le contenu même des cours et donc de le censurer, s'il n'est pas conforme à son idéologie.

C'est particulièrement dangereux.

C'est le cœur de l'école libre qui est attaqué, comme vient de le dénoncer le Secrétaire général de l'Enseignement catholique lui-même.

Sous prétexte de lutter contre les risques de radicalisation islamiste, et derrière le caractère apparemment technique et faussement rassurant de la réforme, c'est un beau coup de Jarnac qui serait porté contre la liberté d'enseignement !

Faute de pouvoir tenir sous sa coupe tous les élèves, l'Education nationale cherche à imposer aux écoles indépendantes les mêmes contraintes qu'aux écoles qu'elle finance - mais sans les financer pour autant ! Dans le cas d'espèce, elle instrumentalise la peur bien compréhensible du terrorisme islamiste pour tenter de mettre au pas l'ensemble des écoles indépendantes.

Et peu lui importe qu'aucun terroriste ne vienne du hors-contrat !
Peu lui importe que les écoles hors contrat soient davantage contrôlées et contrôlables que les écoles sous contrat. Elle veut à toute force :

  • passer sous contrat les écoles musulmanes, même si cela ne permettra aucunement de contrôler le contenu de leurs cours de religion ou de culture islamique ni de stopper les financements étrangers,
  • et réduire les libertés essentielles des écoles indépendantes a-confessionnelles ou catholiques, sans pour autant leur donner le moindre financement public.

Il est vraiment capital de préserver les libertés des écoles indépendantes, car ELLES SEULES peuvent choisir leurs programmes, leurs professeurs et leurs manuels en toute sérénité. A l'heure où nous vivons des charcutages idéologiques et pédagogiques de grande ampleur, ces libertés sont un trésor à protéger.

Les écoles indépendantes sont LES SEULES de tout le paysage éducatif à bénéficier de la liberté de ne pas appliquer les nouveaux programmes scolaires désastreux et la récente réforme du collège qui accentue encore les défauts du collège unique.

Ce sont ces libertés qu'il nous faut préserver à tout prix.

Il est de l'intérêt de tous de défendre l'espace de liberté que représentent les écoles indépendantes, tant qu'il existe encore.

Ensemble, faisons barrage au projet Vallaud-Belkacem.

Nous devons y consacrer du temps tout encontinuanten parallèle notre action patiente et fidèle au service des écoles indépendantes : les financer, les conseiller, les défendre, former leurs professeurs, leur fournir de bons manuels... Et elles sont de plus en plus nombreuses !

Pour tout cela, nous avons plus que jamais besoin de votre soutien généreux.

Il est capital pour notre pays de préserver et de développer hardiment les espaces de liberté et d'excellence que représentent les écoles indépendantes.

Nous comptons sur vous.

Anne Coffinier,
Directeur général de la Fondation"

Juste un petit mot pour finir et pour commenter tout ça... On pourrait croire que cette volonté de faire disparaître les écoles indépendantes (donc vraiment libres) ne serait que le fait d'une "certaine gauche", obsédée par leur idée de niveler l'enseignement par le bas et de combattre ce qu'ils appellent "l'élitisme"....

Eh bien malheureusement, détrompez vous... certains députés de droite, comme Eric Ciotti et 28 députés du même parti politique, appellent eux aussi à rendre plus difficile la création de telles écoles indépendantes.

Allez comprendre ! Je crains qu'eux-mêmes n'aient rien compris des véritables enjeux.

La Rédaction.

Vous pouvez également lire ci-dessous un interview à ce sujet de madame Coffinier:

Commenter cet article